• Changer de ville – la décision (1/2)

    Vous avez bien réfléchi. Vous voulez partir. Vous voulez vous installer là-bas, plus près de la mer, ou de la montagne, ou du soleil, ou de vos enfants, …

    Vous êtes prêt à quitter votre logement actuel. Vous êtes décidé à oublier vos habitudes, vos voisins, les relations de quartier que vous entretenez depuis 10, 20 ou 30 ans.

    Il vous encore à choisir le lieu exact de votre installation. Si vous visez une région, il vous faut déterminer la ville ou la commune. Si vous avez choisi la localité, il reste à définir le quartier.

    Ne vous décidez pas trop vite. Faire un choix qui vous convient mérite de prendre le temps de la réflexion.

    Il ne s’agit pas de se décourager en pensant aux difficultés. Quand on déménage, des difficultés, des soucis d’adaptation sont plus que probables.

    Il s'agit de peser avec justesse les avantages comme les inconvénients, afin qu'ils ne vous surprennent pas et que vous sachiez comment réagir.

     

    En exemple, voici trois points à creuser selon vos choix :

     

    Si vous envisagez une ville touristique, si géniale quand vous êtes vous-même un touriste, êtes-vous prêt à en supporter les inconvénients quand vous y vivrez à l’année ? Mettez-vous en situation : vous habitez cette ville, vous y faites vos courses, vous y marchez, vous y utilisez votre voiture, les transports en commun. Ajoutez les manifestations touristiques et leurs spectateurs. Imaginez l’hiver, imaginez l’été, sur plusieurs années … Soyez concret et réaliste. Vous seul savez si la balance avantages/inconvénients peut vous convenir.

     

    Si vous vous êtes décidé pour la campagne, si tranquille quand vous en profitez en vacances, avez-vous pensé que ce calme pourrait se transformer en solitude, voire en isolement ? Avez-vous déjà eu une expérience similaire sur du long terme ? Imaginez. Demandez autour de vous, à ceux pour qui l’installation s’est bien passée, comme à ceux qui ont tout abandonné pour revenir. Puis décidez. En connaissance de cause.

     

    Quel que soit l’endroit, vous êtes-vous interrogé sur les valeurs et les goûts que vous partagerez (ou pas !) avec vos nouveaux voisins ? Choisir telle ville, à quelques kilomètres près, ou tel quartier, à quelques centaines de mètres, peut parfois vous faciliter l’insertion, l’intégration (ou la réserve…) que vous souhaitez.

     

    C’est bon ? Vous voyez la logique ?

     

    *********************

    « Le regard des "Autres"Changer de ville – la décision (2/2) »
    Partager via Gmail