• Préparer sa retraite comme un projet

    Que ce soit pour préparer des vacances, pour un changement professionnel, pour acheter une voiture, vous y pensez à l’avance, vous vous mobilisez, vous établissez une stratégie, vous définissez un planning, toutes proportions gardées.

    Pourquoi en serait-il autrement quand il s’agit de votre retraite, c’est-à-dire de la vie que vous allez mener pendant des années, voire des décennies ? Pourquoi certains agissent-ils comme si cette période de leur existence allait de soi, ou ne dépendait pas d’eux ?

    Penser sa retraite comme un projet, c’est d'abord définir ce qu’on veut en faire : pas de projet sans objectif !

    Pour cela, il faudra vous demander :

            - « À quoi » voulez-vous consacrer votre retraite ? C'est ce "quoi" qui vous aidera à vous lever, à avancer, quand il sera si facile de ne pas se lever, ou de se mettre devant la télé, en reportant le reste à plus tard. L’expérience montre que c’est souvent cette partie de la réflexion qui bloque la préparation : face à une réflexion qui nécessite de se confronter au sens de sa propre vie, il est plus confortable de penser qu’on n’a pas le temps, et qu’on y pensera quand on sera au pied du mur.

            -  « Pour qui » ? Pour qui serez-vous prêt à faire des efforts, à vous bouger, à vous remettre en cause ? Pour vous-même ? Pour vos enfants ? Pour vos amis ? Pour une cause ? Votre moteur est-il externe – c’est-à-dire qu’il ne s’active que si un autre a un besoin – ou interne ?

    Bien sûr, les réponses que vous donnerez maintenant évolueront avec le temps. Dans tout projet réel, il faut des adaptations ; il est rare que tout se déroule comme prévu.

    Mais si vous n’avez pas défini au moins les grandes lignes de votre objectif, si vous ne savez pas où vous voulez aller, il sera vous très difficile, voire impossible, de réagir efficacement aux aléas qui se présenteront.

    Une fois que cette partie, la plus dure, est faite, les questions deviennent d’ordre pratique : ce sont les fameux « où, avec qui, comment, quand, combien, … » qui pilotent tout projet.

              -  voulez-vous, où pouvez-vous réaliser votre projet ? Envisagez-vous de rester chez vous ? De déménager dans la même ville ? dans une autre ville ? Voire dans un autre pays ?

            - Avec qui se déroulera votre retraite souhaitée ? Il vous faut prendre en compte ceux qui vous entourent, bien sûr (votre conjoint avec ses propres désirs, des enfants ou des parents avec leurs contraintes). Mais il vous faut aussi penser à vos amis, aux personnes que vous voulez ou devrez fréquenter pour la vie courante, la santé, la sécurité.

            - Connaissez-vous déjà l’environnement, le vocabulaire, les contacts qui correspondent à vos objectifs ? Vous faut-il le découvrir ? L’approfondir ? l’orienter ? Profitez de vos dernières années avant la retraite pour faire ces découvertes et affiner vos choix.

         - Envisagez-vous d’être prêt dès la retraite venue, ou souhaitez-vous des phases progressives dans vos objectifs ? Avez-vous réfléchi aux interactions possibles avec vos contraintes personnelles et familiales ? Si vous le pouvez, ébauchez un planning et des étapes, pour conserver une motivation de bon niveau et des alarmes quand le temps s’écoulera sans repères professionnels.

          - Adaptez les points ci-dessus à vos ressources, financières et physiques. Si vous avez d’autres contraintes, prenez-les en compte. Il vous faut prévoir à court terme, par exemple pour les cinq premières années de la retraite, mais aussi penser plus loin, en définissant vos hypothèses pour les années suivantes.

     

    Tenez-vous au courant ! Rien de tel que l’expérience des autres pour vous éviter des soucis inutiles.

     

    Pour aider votre réflexion, voyez les articles déjà rédigés sur ces différents sujets -> Index de ce blog

     

    ********************

    « Août : Joyeux été à tous !La retraite pour se reposer »
    Partager via Gmail