• Un peu de boule de cristal ?

    Préparer sa retraite est plus facile quand on peut l’imaginer, s’y projeter.

    Quand on interroge des enfants en leur demandant ce qu’ils feront quand ils auront 50 ou 60 ans, on obtient souvent des « je ne sais pas ». Comme s’il était trop difficile d’imaginer sa vie une fois l’optimal atteint.

    Si vous partez en retraite dans moins de 10 ans, vous n’êtes plus un enfant, ce qui ne garantit pas que vous ayez dépassé ce blocage…

    Pouvez-vous projeter dans 20 ou 30 ans ? Que ferez-vous ? Avez-vous envisagé les bons moments à venir, sans oublier les contraintes prévisibles ?

    Oh, il ne s’agit pas de chercher à savoir ce qui va vous arriver, à vous personnellement, avec 100 % de certitude. Le don de voyance ne figure pas au répertoire de ce blog, qu’on le regrette ou non. Par contre, les événements probables ne sont pas un mystère.

    Parlons donc de la vie probable de Monsieur ou Madame Moyenne. Pour faciliter le discours, et comme l’orthographe attribue le féminin au terme « moyenne », nous parlerons de Madame Moyenne. Mais il est bien entendu que tout ce qui est dit ci-dessous peut être dit pour Monsieur Moyenne.

    ------

    Madame Moyenne vient de terminer sa vie de salariée. Elle est en forme. Le plus souvent, ses enfants ont quitté le domicile familial, ou les derniers ne tarderont guère à le faire. Le plus souvent également, son conjoint est déjà en retraite ou le sera bientôt.

    Les voilà donc libres de profiter de leur temps, en fonction du capital santé et des ressources financières dont ils disposent.

    Eux qui souvent ne se sont croisés que le soir, pendant les week-ends et les vacances, ils ont à se redécouvrir, et à trouver un nouvel équilibre de vie en couple. Il est possible qu’ils aient à gérer une phase de turbulences.

    Dans le même temps, les relations avec les collègues de travail vont assez vite disparaître. Elles seront remplacées peu à peu par les relations qu’ils se feront dans de nouvelles activités.

    Monsieur et Madame Moyenne ont, ou commencent à avoir des petits enfants, voire bientôt des arrières petits-enfants s’ils ont été de jeunes parents. Neveux ou nièces s’installent eux aussi et ne tardent pas à bâtir leur vie de famille. Naissances, mariages, anniversaires, vacances se succèdent et sont l’occasion de fêtes où tous se retrouvent. Statistiquement, il peut aussi y avoir des moments de tristesse, car certains de ces jeunes couples traverseront des difficultés  - maladies, travail, discordes - avant de re-stabiliser leurs situations.

    Si Monsieur et Madame Moyenne n’habitent pas trop loin des jeunes parents, il est fréquent que ces derniers les sollicitent pour s’occuper de la nouvelle génération, le mercredi, ou à la sortie de l’école, ou en cas de fièvre. C’est souvent un service qu’ils rendent avec plaisir, si les règles réciproques ont été fixées en prenant en compte les besoins et le caractère de chacun.

    S’ils habitent plus loin, ou si le travail conduit leurs proches à s’éloigner, ils verront sans doute leur petite famille pendant les vacances, s’ils peuvent les héberger facilement.

    Monsieur et Madame Moyenne ont encore tous deux au moins un parent âgé qui a besoin d’eux, pour de simples visites, ou un peu d’aide. Comme ce parent a entre 20 et 30 ans de plus qu’eux, dans les dix premières années de leur retraite, il leur faut sans doute lui apporter un soutien en organisation. Puis, lors de son départ, ils doivent gérer des aspects administratifs et sentimentaux, en fonction de ce qui aura été préparé ou non.

    À un moment ou à un autre, leur logement est sans doute trop grand pour deux, trop difficile à entretenir, trop cher, ou mal adapté, et ils réfléchissent à prendre de nouvelles dispositions. Déménagement, emménagement, s’ils sont préparés et effectués à temps, sont l’occasion de trier, de ranger et de repenser son mode de vie.

    Peu à peu, la part de vie consacrée à leur famille diminue. Quand les petits deviennent adolescents, les visites sont moins fréquentes. Si tout va bien, les activités, les amis, la participation à la vie du village, du quartier ont pris le relais.

    Les quinquagénaires que sont devenus leurs enfants vont, à leur tour, gérer la fin de leurs vies professionnelles, tandis que les nouvelles générations finiront leurs études et se mettront à la recherche d’un emploi.

    En avançant en âge, Madame Moyenne a des douleurs, par ci, par là. Des opérations sont peut-être nécessaires. Se déplacer est moins aisé. Un jour il lui faut préparer et gérer le départ de son conjoint.

    S’ils avaient travaillé tous les deux, il est possible que cette étape marque une diminution des ressources financières. Ce peut être d’autant plus vrai s’il y a eu des frais médicaux, ou si la succession n’a pas été préparée.

    Cependant Madame Moyenne est toujours autonome, et elle réorganise cette nouvelle tranche de vie avec ses nouveaux moyens, et avec les amitiés, les relations qu’elle a entretenues les années précédentes.  Elle déménagera peut-être de nouveau, pour un logement plus près des commerces, des facilités, ou de sa famille.

    ----------

     

    Alors, pouvez-vous vous projeter ? Avez-vous corrigé l’histoire de Mme Moyenne en fonction de vos spécificités ? Avez-vous rempli les blancs avec vos envies, vos choix ?

    Cela vous donne-t-il une meilleure vision de ce que vous voulez préparer ?

     

    **********

    « Quand on est deux bientôt en retraiteChanger de ville - le tempo »
    Partager via Gmail